Une étape importante est en train d’être franchie concernant notre smartphone Android préféré : ça y est, des développeurs viennent d’obtenir un accès root.

En quoi est-ce une excellente nouvelle ? Android est en fait basé sur Linux. Et dans Linux l’utilisateur qui a tous les droits sur le système est appelé root. Obtenir un accès root, c’est devenir maître de son téléphone et pouvoir tout faire dessus, comme si on avait un système Linux dont on est administrateur. C’est donc la porte ouverte à des ROM originales, à l’installation de n’importe quelle application, au portage des versions ultérieures d’Android, etc. Pour cela, il va quand même falloir que des gens trouvent du temps et de l’envie pour travailler sur le sujet…

Pour l’instant la méthode demande pas mal de manipulations et ne présente qu’un intérêt théorique. Elle s’appuie sur une faille dans la version 2.6.29 du noyau linux présente sur le Tattoo (méthode originale, traduction française). Son défaut majeur est qu’il faut la réitérer à chaque reboot du Tattoo pour réobtenir un accès root. Mais cela va permettre aux développeurs de rentrer dans le système et de voir comment il a été configuré, et de commencer à travailler. Ne reste donc qu’à s’armer de patience 😉